Press Release, 03.04.2018

Vetropack publie son rapport de durabilité 2017

Siège de Vetropack en Suisse

Bülach, le 3 avril 2018 – Le groupe Vetropack accorde une grande importance au développement durable. C’est pourquoi l’entreprise fournit pour la quatrième fois à ses partenaires commerciaux, à ses clients et au public un rapport sur ses performances économiques, écologiques et sociales. Le rapport de durabilité 2017 est conforme aux lignes directrices GRI-G4, option «basique».

Le groupe Vetropack est l’un des plus grands fabricants européens de verre d’emballage destiné à l’industrie alimentaire et des boissons. Il dispose de sites en Suisse, en Autriche, en Tchéquie, en Croatie, en Slovaquie, en Ukraine et en Italie.

 

Le succès économique passe par des exigences élevées en termes de qualité et de service

Le groupe mise depuis des années sur une gestion financière durable. Cette stratégie repose essentiellement sur un niveau de qualité élevé et identique dans toutes les sociétés du groupe ainsi que sur une réponse flexible aux souhaits des clients. La volonté d’investir dans des technologies permettant de renforcer la qualité et l’efficacité est un élément incontournable de cette stratégie. Le marché européen a connu en 2017 une croissance globalement favorable marquée par une augmentation de la demande et des volumes de production. Ces bons résultats s’expliquent notamment par la grande popularité des bières et des vins européens en dehors des frontières de l’Europe, qui a stimulé les exportations et renforcé la demande en verre d’emballage.

 

Contribution à la protection de l’environnement

La protection de l’environnement n’est pas un vain mot. Vetropack calcule ainsi par exemple pour ses clients les écobilans de leurs emballages en verre. L’approche «Cradle-to-Cradle» (du berceau au berceau) utilisée prend en compte l’ensemble du cycle de vie. La technique de production, le poids, le pourcentage de verre usagé ainsi que les distances et les modes de transport sont des facteurs déterminants pour l’empreinte CO2 d’un emballage. En Suisse, un passage partiel au transport ferroviaire a par exemple permis à l’entreprise d’éviter 5500 trajets par camion soit, selon des estimations, environ 2900 tonnes de CO2.

Afin de réduire l’empreinte écologique de ses produits et services, le groupe Vetropack applique une politique claire axée sur l’investissement dans le développement de produits, la logistique, l’augmentation du pourcentage de tessons dans la fonte, et la consommation énergétique des bassins de fusion.

En 2017, le pourcentage de verre usagé utilisé pour la production de verre a atteint 67 pour cent pour le verre usagé vert. Le pourcentage de récipients en verre brun s’est élevé à 48 pour cent, celui des récipients en verre blanc à 43 pour cent. Dans différentes usines, le pourcentage de verre usagé atteint jusqu’à 83 pour cent de la quantité de matières premières. La moyenne est de l’ordre de 53 pour cent. Au total, 2482 GWh d’énergie ont été consommés en 2017. L’énergie thermique des bassins de fusion a représenté plus de 60 pour cent des émissions de gaz à effet de serre totales de la production.

 

Nouvelles voies pour la formation initiale et continue

La formation a commencé en 2017 dans le centre de formation du groupe à Pöchlarn. Les collaborateurs Vetropack de tous les sites ont pu s’exercer à toutes les étapes de production de la zone chaude. Le centre de formation constitue pour Vetropack un investissement qui va lui permettre de former des spécialistes à long terme.

 

Des collaborateurs et des clients satisfaits

Vetropack cultive les valeurs d’intégrité, de fiabilité et de transparence vis-à-vis de ses collaborateurs, de ses clients, de ses fournisseurs, de ses voisins et des communes.

Fin 2016, une enquête a été réalisée auprès des collaborateurs des sites de Kremsmünster et de Pöchlarn (Autriche) ainsi que de Bülach et St-Prex. L’enquête portait essentiellement sur la perception de l’attractivité de la culture du lieu de travail.

En 2017, Vetropack a réalisé une enquête client en Croatie, en Suisse et en Autriche. Les nombreux retours positifs confirment un haut niveau de satisfaction. L’enquête a par ailleurs permis de définir de nouvelles demandes des clients, telles que notamment l’élargissement des petites séries de production. Ces critiques constructives contribuent de manière importante au développement du groupe Vetropack.

Le rapport de durabilité 2017 du groupe Vetropack est disponible sur Internet: https://www.vetropack.com/fr/durabilite/rapport-de-durabilite/