News, 23.04.2020

L’emballage en verre: choix numéro un des consommateurs soucieux de l’environnement

Tandis que les industries, les entreprises et les politiques s’engagent fortement dans des initiatives telles que le «green deal» européen et les objectifs de développement durable des Nations Unies, des consommateurs de toute l’Europe adoptent de plus en plus de mesures visant à réduire leur empreinte écologique. Les derniers chiffres de l’industrie verrière indiquent par ailleurs que la sensibilisation aux thèmes du recyclage et de l’impact environnemental influence de plus en plus les décisions d’achat quotidiennes.

Une enquête indépendante mandatée par Friends of Glass et la Fédération européenne du verre d’emballage (FEVE) et menée auprès de plus de 10’000 consommateurs dans 13 pays européens révèle que les ventes de verre sont plus élevées que jamais: la moitié des consommateurs achètent désormais plus de produits conditionnés dans du verre qu’il y a trois ans. En Suisse, 45 pour cent des consommateurs achètent plus d’emballages en verre qu’il y a trois ans. Dans le même temps, 9 personnes sur 10 recommanderaient le verre comme matériau d’emballage optimal à leurs amis et à leur famille, soit une hausse de 11 pour cent par rapport à 2016. Même constat en Suisse: 89 pour cent des consommateurs recommanderaient le verre comme matériau d’emballage optimal (2016: 78 pour cent).

Ces résultats s’expliquent par la recyclabilité élevée du verre et la sensibilisation accrue des consommateurs à ses atouts environnementaux: fort d’un réseau étendu d’installations locales de recyclage et fabriqué à partir de verre recyclé et de matières premières (sable, soude, calcaire) que l’on trouve dans la nature, le verre est recyclable à 100 pour cent et à l’infini dans un système local en circuit fermé, ce qui fait du verre recyclé une ressource vitale pour une nouvelle production. 2 consommateurs sur 5 choisissent activement le verre plutôt que d’autres matériaux d’emballage, car ils estiment qu’il est plus recyclable que n’importe quel autre emballage.

Le développement durable est important pour les consommateurs

Selon l’enquête, l’impact environnemental des emballages est perçu comme un critère de décision important lors des achats d’aliments et de boissons, la majorité des consommateurs (3 sur 4) se déclarant «très concernés» par les déchets que représentent les récipients alimentaires et 1 sur 3 indiquant qu’il s’agit de leur principale préoccupation. Dans le même temps, 46 pour cent des Européens déclarent avoir considérablement réduit leur consommation de plastique afin de limiter les déchets dans l’environnement. 52 pour cent des Suisses qui ont réduit leurs emballages en plastique estiment que ces derniers génèrent davantage de déchets d’emballage.

Le verre apparaît toujours comme le matériau d’emballage le plus respectueux de l’environnement: il est globalement toujours en tête pour les questions de contamination et d’environnement, notamment lorsqu’il s’agit d’éviter les déchets alimentaires (le verre a été classé comme le «meilleur de sa catégorie» par 43 pour cent des personnes interrogées), d’éviter les déchets d’emballage (43 pour cent des personnes interrogées) et de lutter contre le changement climatique (48 pour cent des personnes interrogées).

Ces résultats indiquent également qu’une grande majorité de consommateurs recyclent leurs emballages en verre: 84 pour cent des Européens trient le verre pour le recyclage et 8 personnes sur 10 éliminent correctement les bouchons et les couvercles séparément. En Suisse, le taux de ramassage s’élève à 87 pour cent. Le dépôt du verre usagé dans un conteneur à verre local est considéré comme la méthode d’élimination la plus pratique dans toute l’Europe.

Un pas de plus vers une économie circulaire

Tous ces chiffres marquent une nouvelle étape dans la mise en place d’une économie circulaire et la réalisation d’objectifs importants en matière de développement durable, tels qu’un taux réel de recyclage du verre de 70 pour cent en 2025 et de 75 pour cent en 2030 pour chaque pays. Dans le même temps, les résultats de l’enquête révèlent que de nombreux consommateurs apprécieraient un meilleur accès aux installations locales de collecte du verre et des instructions plus claires quant au recyclage du verre. Seule la moitié des Européens qui recyclent leur verre estime disposer d’instructions suffisamment claires sur la manière de procéder, tandis qu’un Européen sur 3 aimerait un conteneur à verre plus proche.

Dans cet objectif, l’industrie verrière lance «Close the Glass Loop», une plateforme industrielle visant à augmenter la quantité et la qualité du verre recyclé en établissant un programme de gestion des matériaux qui augmentera le ramassage post-consommation et permettra un recyclage bottle-to-bottle. Cette démarche inclut des initiatives industrielles et municipales visant à mettre en place des réseaux de ramassage séparés et à développer des outils de communication incitant les citoyens à séparer et à trier leurs déchets de verre pour le recyclage. Les résultats seront publiés le jour de la conférence virtuelle des acteurs du «Close the Glass Loop». Cette dernière fera l’objet d’une discussion autour de la manière d’améliorer le ramassage et le recyclage du verre tout au long de la chaîne de valeur.

En parallèle, l’industrie progresse rapidement dans sa démarche de neutralité climatique: pour la première fois de l’histoire, de nombreux fabricants européens de verre d’emballage ont uni leurs forces pour construire le «Furnace of the Future». Ce premier bassin de fusion électrique hybride produira à grande échelle et fonctionnera à 80 pour cent à l’électricité verte, qui remplacera les actuelles sources d’énergie fossiles et réduira de 50 pour cent les émissions de CO2. Prévu pour un lancement en 2022, le bassin de fusion pourra faire fondre toutes sortes de verre avec du verre recyclé, réduisant ainsi considérablement les émissions de CO2.

Commentant les résultats de l’enquête, Michael Delle Selve, Senior Communications Manager de la FEVE (Fédération européenne du verre d’emballage), a déclaré: «Alors que nous nous préparons à célébrer une nouvelle Journée de la Terre, il est encourageant de constater qu’en plus de la hausse du taux de ramassage dans toute l’Europe, qui s’élève à 76 pour cent, les consommateurs sont très sensibles aux avantages des emballages en verre et de leur recyclage. Notre ambition est à la fois d’atteindre un taux de ramassage de 90 pour cent en 2030 et un recyclage complet des emballages en verre collectés, afin que les consommateurs ne se contentent pas de recycler, mais recyclent plus et mieux. Au final, tout le monde s’y retrouvera. C’est la raison pour laquelle nous invitons chacun à s’associer à nos efforts de collecte et de recyclage de chaque bouteille en verre. Simple et facile, ce geste aura un impact considérable sur notre planète et fera une différence énorme pour les futures générations.»

Pour de plus amples informations sur l’enquête européenne et pour accéder aux résultats, veuillez vous rendre sur news.friendsofglass.com. Les résultats par pays sont également disponibles.

À propos de l’enquête InSites

L’enquête a été menée fin 2019 par InSites Consulting, un institut indépendant spécialisé dans les études de consommation, auprès de consommateurs âgés de 25 à 65 ans, dans 13 pays européens: Allemagne, Autriche, Croatie, Espagne, France, Italie, Pologne, Portugal, République tchèque, Slovaquie, Royaume-Uni, Suisse et Turquie. Les participants ont été sélectionnés par le biais d’un panel de recherche en ligne, avec une répartition par sexe de 75 pour cent de femmes et 25 pour cent d’hommes. Au total, 10’605 Européens ont participé à l’enquête.

Cette dernière visait à étudier le point de vue des consommateurs sur les emballages d’aliments et de boissons et la façon dont cela influence leurs décisions d’achat, et plus particulièrement la conscience environnementale, les attitudes et les comportements en matière de recyclabilité, et les perceptions et préférences vis-à-vis de différentes formes d’emballage. L’objectif consistait à étudier l’attitude des consommateurs vis-à-vis des matériaux d’emballage et à obtenir des données pertinentes sur les consommateurs pour l’industrie du verre d’emballage. L’enquête était basée sur les résultats obtenus en 2016 et 2014.

À propos de Friends of Glass:

Depuis 2008, Friends of Glass a rassemblé une communauté de 220’000 personnes établies en Europe et au-delà, qui toutes se passionnent pour leur impact environnemental et s’engagent à choisir le verre pour préserver la planète et mener une vie plus saine. Nos membres savent que les petites décisions de la vie quotidienne ont un impact important, et nous nous engageons, avec nos consommateurs et nos distributeurs, à faire comprendre que le verre constitue le matériau d’emballage idéal pour les familles et pour l’environnement. Friends of Glass a été créé par la FEVE.

À propos de la FEVE

La FEVE – Fédération européenne du verre d’emballage – est la fédération des fabricants européens des emballages en verre destinés à l’industrie des aliments et des boissons et des flacons destinés aux secteurs de la parfumerie, des cosmétiques et de la pharmacie. L’association compte plus de 60 entreprises adhérentes appartenant à plus de 20 groupes indépendants. Ses membres, parmi lesquels de grandes entreprises qui travaillent pour les plus grandes marques de consommation au monde, produisent 80 milliards de récipients en verre par an. Avec ses 160 usines de fabrication situées dans 23 pays européens, l’industrie du verre est un partenaire économique majeur en Europe et emploie 125’000 personnes dans toute la chaîne logistique.